Qu'est-ce que la cuisson à la vapeur douce ? Explications & recette | nähen
Les délais sont allongés à 10 jours en ce moment. Commandez maintenant pour recevoir avant Noël ✨ Merci de votre patience !

Nous avions envie de vous parler ici de la cuisson à la vapeur douce, qui est une méthode facile, saine et parfois méconnue. Quand on a compris son principe et qu’on l’a testé, on ne peut plus s’en passer. Récemment, nous nous sommes renseignés sur le sujet, alors on partage cela avec vous !

Que veut dire “cuisson à vapeur douce” ?
Cuire les aliments à la vapeur douce signifie une cuisson à la vapeur qui n’excède pas 95°. C’est une technique très pratique et surtout saine qui permet aux aliments de conserver leurs vitamines et nutriments. Les aliments sont cuits grâce la vapeur créée par l’eau bouillante qui est en dessous. Dans une autocuiseur classique, la température s’élève jusqu’à 140°, ce qui détruit les aliments. Tout est une histoire de pression, qui est plus ou moins élevée selon si le contenant est fermé ou non.

Pourquoi est-ce si bon pour la santé ?
La cuisson à la vapeur douce est une technique dont nous attendons parler seulement depuis 30 ans en Occident. En Asie, elle est utilisée depuis très longtemps, mais en Europe nous n’en connaissions pas l’existence. Aujourd’hui, elle est reconnue par les professionnels de santé comme une cuisson diététique car elle préserve les nutriments, vitamines, oligo-éléments et sels minéraux des aliments et ainsi leurs valeur nutritive. Mais ce qui est surtout important à savoir, c’est ce que les aliments cuits au delà de 110° produisent des molécules toxiques dues à des modifications chimiques.

Comment cuire les aliments à vapeur douce ?
Finalement, le principe de la cuisson à la vapeur douce est une cuisson Al Dente ! Douce, rapide et saine qui permet aux aliments de rester croquants et chargés en nutriments. La bonne nouvelle, c’est qu’on peut cuire beaucoup de choses à la vapeur douce et pas seulement les légumes 🙂 Autrement dit, on peut faire la plupart de ses repas avec cette cuisson.

Connaissez-vous le Vitaliseur ? Le Vitaliseur de Marion est né en 1985 de la recherche de Marion Kaplan, bio-nutritionniste et naturopathe et d’André Cocard, ingénieur chimiste. C’est un outil de cuisson qui permet de garder les aliments vivants car la chaleur ne monte pas au dessus des 95°.

Une recette de Marion Kaplan, pour se régaler avec la cuisson à la vapeur douce.


On passe à l’action ? Jetez un oeil du côté des recettes de Marion Kaplan sur le site du Vitaliseur (ça donne vraiment vraiment envie 😉 ) ainsi qu’à la revue 95° pour découvrir plein de recettes !

On vous met ici la recette du ‘STOEMP DE LÉGUMES D’HIVER AU CURRY’, parfaite pour les jours un peu froids qui arrivent (on peut l’adapter avec tous les légumes d’hiver).

Temps de préparation : 15 minutes, temps de cuisson : 20 minutes.

Ce dont vous aurez besoin, pour 4 personnes :

  • 4 pommes de terre
  • 4 carottes
  • 1 chou fleur
  • 1 gros poireau
  • 1 échalote de Simiane
  • 40cl de lait de coco
  • 2 cc de curry en poudre
  • thym
  • origan
  • sel gris de mer
  • zeste de citron
  • huile d’olive
  1. Versez 1/4 d’eau dans la cuve du Vitaliseur, couvrez avec le couvercle et portez à ébullition. Pendant ce temps, lavez et parez les légumes. Taillez-les en morceaux assez grossiers sauf pour le poireau que vous émincerez (vert et blanc).
  2. Dès que l’eau bout, déposez les légumes dans le tamis du Vitaliseur et cuisez-les 20 minutes de façon à ce qu’ils soient bien fondants. Vérifiez toujours la cuisson en piquant les légumes à l’aide d’un couteau.
  3. Versez le lait de coco dans un petit saladier, avec le curry, du thym, de l’origan et du sel. Vous le déposerez dans la panier cuisson une fois les légumes cuits et vous laisserez infuser une dizaine de minutes à feu éteint.
  4. Quand les légumes sont cuits, versez-les dans un large plat creux et écrasez-les grossièrement avec un écrase-purée manuel en forme de zig-zag (comme pour faire un mash anglais).
  5. Ajoutez le lait de coco parfumé au curry et mélangez de nouveau.
  6. Servez très chaud, en parsemant d’origan frais et de zeste de citron, puis d’un beau filet d’huile d’olive.

Bon appétit !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Panier

Retourner en haut